« Sans dents » : le combat pour les soins moins chers

personne sans dent

Le renoncement aux soins est une réalité en France : le combat des "Sans dents" pour les soins moins chers!

Le renoncement aux soins est une réalité en France. Si les chirurgiens dentistes dénoncent régulièrement le désengagement de l’assurance-maladie, notamment sur la prothèse dentaire, dont le coût en France ne cesse d’augmenter et la prise en charge baisse, une étude de l’IFOP fin 2013 montre que plus du tiers des français (35%) ont renoncé à des soins dentaires pour des raisons financières.

Une réalité peu reluisante

La prothèse et les implants restent inabordables pour beaucoup : la conséquence est le renoncement aux soins, qui touche en premier lieu le dentaire. Chaque année, plusieurs milliers de français à la recherche de soins dentaires moins chers, viennent trouver la solution à leurs problèmes dentaires en Hongrie.

« Plus du tiers des français (35%) ont renoncé à des soins dentaires pour des raisons financières. »

renoncement aux soins

« Des solutions existent » pour des soins dentaires moins chers

S’il est vrai que le tarif des soins dentaires, notamment des implants dentaires et des bridges, rend l’accès aux soins difficile pour beaucoup, des solutions existent, que ce soit en France ou à l’étranger.

C’est dans la catégorie des soins dentaires en Europe qu’Eurodentaire propose depuis 2007 une alternative intelligente pour accéder aux soins dentaires moins chers en Hongrie, sans concession sur la qualité.

Grâce à un carde cadre européen rassurant et réglementé (les soins dentaires sont remboursés sur la base nationale française, ce qui laisse un reste à charge moins élevé pour le patient), Eurodentaire – première filière de soins sécurisée entre la France et la Hongrie – accompagne les patients dans leur parcours de soins dentaires en Hongrie : les compétences des dentistes Hongrois sont à la portée de tous et leur coût modéré facilite l’accès aux soins dentaires pour le plus grand nombre.