Tourisme Dentaire

Le tourisme dentaire se développe et attire chaque année de nombreux patients. Mais qu’est ce que le tourisme dentaire exactement? Le tourisme dentaire existe t-il réellement ou bien ce terme est-il galvaudé?

Pout comprendre sur le tourisme dentaire, ses manifestations, ses acteurs, ses avantages et ses limites, consulter notre documentation.

FAQ

Que désigne le tourisme dentaire?

Le tourisme dentaire (aussi appelé voyage pour traitement, séjour dentaire, nomadisme médical…) est un phénomène complexe qui englobe plusieurs types de traitements et des motivations différentes.

La composante touristique est peu présente, voire totalement absente, dans la mesure où c’est la composante médicale qui prime. C’est la raison pour laquelle le terme n’est pas tout à fait adapté à la mobilité médicale des patients, phénomène bien réel, encadré et utile.

Pourquoi le tourisme dentaire est-il un sujet sensible?

Si le terme est accepté par le grand public, il est tourné en dérision par ses détracteurs pour mieux le caricaturer : se soigner dans un autre pays lorsque les conditions ne sont pas réunies dans son pays d’origine (pour des raisons de prix, de délais, d’accès à l’expertise ou aux infrastructures) est devenue chose courante, mais qui peut déplaire.

Permettre à un candidat aux soins d’accéder dans les meilleures conditions au traitement et se soigner en toute sécurité à l’étranger ou dans un autre pays européen est pourtant quelque chose de normal, mais reste souvent mal compris et objet de fantasmes.

Quels sont les risques du tourisme dentaire?

Certains types de tourisme médical peuvent être plus délicats à gérer à distance, comme la chirurgie esthétique ou des chirurgies complexes.

Les soins dentaires sont des soins ambulatoires qui ne nécessitent pas d’hospitalisation et les procédures sont plus « légères » et davantage compatibles avec la notion de déplacement.

Les risques sont ceux inhérents à tout type d’intervention équivalente et ne mettent pas en danger le patient.