Infos COVID
Espace client Devis et RDV

L’implant dentaire est un soin moderne et optimal pour remplacer une dent. Les implants dentaires constituent une solution dentaire incomparable car ils permettent de reconstituer intégralement – ou partiellement – une dentition esthétique et fixe.

Cette intervention chirurgicale est aujourd’hui très bien maîtrisée et offre des résultats spectaculaires.

Découvrez dans ce guide tout ce qu’il faut savoir sur l’implant dentaire!

Implant dentaire, une solution optimale

Pour reconstituer une dentition, parler ou manger normalement, mastiquer sans douleur, sourire, le patient peut opter pour la pose d’un implant dentaire.

Les implants permettent de réaliser des restaurations prothétiques fixes, mais ils peuvent également servir à stabiliser un appareil dentaire et donc à le rendre plus confortable.

La pose d’implants est particulièrement recommandée en cas d’un édentement partiel ou complet.

Qu’est-ce qu’un implant dentaire?

Un implant dentaire est une racine artificielle placée dans la mâchoire, afin de remplacer une dent ou plusieurs dents manquantes.

L’implant dentaire permet donc de répondre efficacement à la perte d’une dent ou d’un groupe de dents, en les substituant par des implants dentaires.

On pose d’abord l’implant, puis un pilier et la fausse dent.

Qui à recours aux implants dentaires?

Tout le monde peut y avoir recours sous réserve de faisabilité (médicale et financière).

Le taux de réussite des implants dentaires est très élevé (>95% en moyenne).

Les traitements à base d’implants permettent de recouvrer une dentition totalement fixe et esthétique,  mais le prix de l’implantologie reste souvent un obstacle.

Comment s’effectue la pose d’un implant?

Poser un implant est une intervention courante, qui se déroule selon un protocole standard en deux phases, espacées de quelques mois pour permettre la cicatrisation.

Phase 1 : Intervention chirurgicale

L’implant est enfoui dans la gencive pour faire office de racine qui va supporter la future fausse-dent.

Phase intermédiaire : Ostéo-intégration

C’est la période de repos et de cicatrisation, qui permet à l’os de se reconstruire autour du site implantaire.

Phase 2 : Mise en fonction et pose de la prothèse

Une fois la cicatrisation terminée, on peut poser la fausse dent (prothèse sur implant), grâce à un pilier implantaire, qui relie l’implant et la couronne.

Prix implant dentaire

Si tout le monde peut bénéficier de la pose d’un implant dentaire, des obstacles demeurent notamment en terme de tarif.

Les chirurgiens-dentistes facturent cher les implants dentaires pour compenser le manque à gagner sur les autres. De plus, les soins en implantologie sont très mal remboursés par la Sécurité sociale et les mutuelles. Résultat : le coût de l’implant dentaire est le plus souvent intégralement à la charge du patient.

Le prix implant dentaire varie ensuite selon la marque, le dentiste qui le pose et l’environnement de soins.

Les différentiels de prix sont importants, d’une région à l’autre ou au sein d’une même ville, mais le prix par implant dentaire est en moyenne de 1800 à 2000 euros au total. Ce qui explique que beaucoup y renoncent pour des solutions dentaires moins chères.

Comparaison du tarif implant dentaire en France et en Europe

Prix implant complet moyen (implant+vis+prothèse sur implant) :

  • France 2000€
  • Espagne 1200€
  • Hongrie 1000€
  • Roumanie 750€

Prix implant seul moyen :

  • France 1000€
  • Espagne 650€
  • Hongrie 530€
  • Roumanie 400€

Devis implant dentaire

Comparer les prix et recevoir un devis pour implants dentaires

Demander votre devis gratuit

Remboursement implant dentaire

Le prix des implants est fixé librement par le dentiste, car les soins en implantologie font partie du panier de soins à honoraires libres. Les prix sont donc souvent très élevés, d’autant plus qu’il existe peu ou aucun remboursement de l’implant dentaire.

Si la Sécurité sociale française ne rembourse pas l’implant dentaire, une prise en charge minimale existe pour la prothèse sur implant.

Mutuelle implant dentaire

Le reste à charge de l’implant dentaire après remboursement mutuelle et CPAM est proche de 100%.

C’est la raison pour laquelle beaucoup préfèrent y renoncer et choisissent des solutions moins confortables mais moins chères, sauf si leur couverture santé leur permet de bénéficier d’un remboursement sur l’implant.

Les mutuelles et complémentaires santé proposent en effet parfois des formules avec prise en charge  implant dentaire, mais toujours dans certaines limites.

Reste à charge implant dentaire

L’implant dentaire est une solution fiable et de qualité, mais reste considéré comme un soin de confort.

A ce titre, il n’est pas remboursé par les assurances (sauf lorsque la mutuelle ou assurance complémentaire propose une prise en charge spécifique dans son contrat) et le reste à charge pèse sur le budget des ménages.

La récente réforme 100% santé vise à augmenter la prise en charge des soins dentaires et limiter le renoncement. Seulement, le remboursement de l’implant dentaire est toujours inexistant – sauf en ce qui concerne la prothèse.

En savoir plus sur la réforme et le reste à charge dentaire

 

Comment faire des économies sur les implants dentaires?

Devis gratuit

Solutions à base d’implants dentaires

La technique des implants dentaire est aujourd’hui extrêmement bien documentée et constitue le fleuron de la chirurgie dentaire.

L’implantation dentaire offre en effet des solutions dentaires uniques, au rang desquelles les traitements dentaires suivants :

  • Réhabilitation partielle ou complète d’une dentition (bridge collé ou transvissé sur implants),
  • All-on-four (méthode NOBEL),
  • Guidage robotique,
  • Implantation immédiate après extraction,
  • Sinus lift (élévation de sinus et comblement osseux),
  • Transplantation osseuse et greffe osseuse.

Solutions fixes ou semi-fixes à base d’implants

En plus des solutions totalement fixes à base d’implants, l’implant dentaire permet de réaliser des solutions semi-fixes. L’implant dentaire, solidement ancrés dans l’os, sert en effet de support à une couronne ou un bridge, mais aussi le cas échéant à une prothèse dentaire amovible. Le dentier dispose alors d’un socle beaucoup plus stable et solide, le port de la prothèse dentaire est beaucoup plus confortable.

Solutions fixes les plus courantes :

  1. Prothèse complète fixée sur 6 ou 8 implants,
  2. Prothèse complète sur 4 implants (All-On-Four)
  3. Bridge ou couronne sur implant

Solutions semi-fixes les plus courantes :

  1. Prothèse amovible sur implants et barre
  2. Prothèse amovible sur boutons pressions

Marque implant dentaire

Il est parfois difficile de s’y retrouver en matière de marque d’implant dentaires. Il existe en effet des centaines de marques d’implants dentaires.

Les marques les plus utilisées sont : Biomet 3I, Straumann, Zimmer, Nobel Replace, ou encore AlphaBio (d’origine israélienne, le groupe Nobel a racheté cette marque pour compléter sa gamme et offrir une solution abordable).

Les spécialistes maîtrisent plusieurs protocoles d’implantation. S’ils proposent en priorité leur marque de prédilection, les chirurgiens dentaires travaillent également avec d’autres systèmes d’implants dentaires comme Astratech, MIS, Ankylos, Semados, Camlog…

Passeport implantaire

Lorsque le patient pose un implant dentaire, le dentiste remet habituellement le certificat de ses implants.

Ce passeport implantaire détaille les informations relatives à l’implant dentaire posé en bouche et garantit l’origine et la traçabilité des matériaux.

Le passeport de l’implant dentaire permet également d’assurer au besoin la continuité des soins en identifiant clairement les dispositifs médicaux sur-mesure dont a bénéficié le patient. L’implant dentaire  fait donc l’objet d’une traçabilité précise et détaille les caractéristiques de fabrication. Le dentiste ou la clinique dentaire le remet en mains propres au patient.

3 questions-réponses choisir son implant dentaire

Comment choisir son implant dentaire?

Couronne ou bridge sur implant dentaire

Quant on parle traitement implantaire ou implant dentaire, on pense souvent à la pose de l’implant dentaire, qui constitue seulement la première étape du traitement implantaire.

Cette étape chirurgicale est suivie d’une étape prothétique, qui consiste à fixer la prothèse sur l’implant dentaire. On utilise pour cela un pilier implantaire (parfois aussi appelé faux-moignon implantaire).

Les deux étapes se tiennent à quelques mois de distance, le temps que l’implant prenne dans l’os (ostéointégration). Une fois celle-ci réussie, il reste à poser la prothèse sur implant pour terminer la nouvelle dent.

Limites à la pose d’implant dentaire

La pose d’implant dentaire nécessite une qualité et densité d’os suffisante pour recevoir l’implant. Lorsque ce n’est pas le cas, des interventions chirurgicales supplémentaires sont possibles pour renforcer le site implantaire : le comblement osseux ou le Sinus lift.

Plus d’informations sur le Sinus Lift, les matériaux de comblements osseux ou le prix et le remboursement du Sinus Lift.

Lorsque l’os est toujours insuffisant malgré les interventions complémentaires, il reste deux options : soit passer par un protocole alternatif pour la pose des implants dentaires, soit changer de solution et opter pour une réhabilitation avec moins d’implants par exemple.

limites pose implant dentaire

Peurs liées aux implants dentaires 

Certaines peurs continuent d’accompagner la pose de l’implant dentaire.

Les appréhensions sont aussi bien entretenues par le manque d’information que par le coût de l’opération, ou encore la multitude de marques et de systèmes d’implants différents.

Si la peur des implants dentaires n’est pas justifiée, quelques idées restent tenaces!

peurs implants dentaires

Implant dentaire et douleur

La sensibilité de nombreux patients se révèle face aux interventions bucco-dentaires en général et aux implants dentaires en particulier. L’idée qu’un dentiste insère une vis en titane dans la mâchoire peut être source d’appréhension. Pourtant, l’organisme supporte parfaitement le titane. Et l’anesthésie locale permet de réaliser la pose des implants dentaires sans douleur. A titre d’exemple, la procédure est moins sensible qu’une extraction dentaire ou qu’un traitement radiculaire. Pour les phobiques du dentiste, une anesthésie générale est parfois une option.

Implant dentaire et prix

La peur financière n’a rien d’exagérée quand on connaît le prix des implants dentaires et des couronnes sur implants. Cette reconstitution dentaire couteuse et inégalée, est cependant couteuse et mal prise en charge.

L’implant dentaire améliore considérablement la qualité de vie de son détenteur. Mais le prix de l’implant peut souvent être un frein et obliger au port d’une prothèse amovible à la place, le dentier.

C’est pourquoi de nombreux patients vont se tournent vers l’étranger pour bénéficier d’un prix implant dentaire avantageux.

Implant dentaire et faisabilité

Les patients doutent parfois qu’ils puissent bénéficier d’un implant dentaire. Ce n’est pas pour eux pensent-ils, ou bien ma situation est telle que la pose de l’implant dentaire ne sera pas possible dans mon cas.

Qu’ils se rassurent : la pose d’implant dentaire est une procédure courante et dans 95% des cas, la pose de l’implant est possible. Des interventions complémentaires sont parfois nécessaires et contribuent à un taux élevé de réussite de la pose.

 

Voir les 5 peurs les plus courantes liées aux implants dentaires

voir les peurs

Histoire de l’implantologie

C’est à partir des années 60 que l’implantologie et les implants dentaires ont acquis leurs lettres de noblesse.

Les travaux d’une équipe suédoise coordonnée par le Professeur Bränemark et d’une équipe suisse dirigée par le Professeur Schroeder, ont conçu la technique des implants ostéo-intégrés.

Leurs travaux publiés dans les années 70 feront le renouveau de l’implantologie.

C’est aujourd’hui encore la principale technique utilisée (la mieux documentée et la plus connue). Plusieurs centaines de milliers d’implants ont été posés avec succès dans le monde.

L’implantologie au quotidien

Aujourd’hui, bien que tout dentiste soit habilité à poser un implant dentaire, certains chirurgiens dentistes se sont spécialisés et pratiquent l’implantologie au quotidien. On parle de stomatologue, de chirurgien dent-alvéolaire ou de chirurgien maxillo-facial.

Ils pratiquent l’implantologie au quotidien et garantissent systématiquement leurs travaux dentaire. Le patient bénéficie donc d’un cadre sécurisé et optimal pour la pose de ses implants dentaires, avec de solides garanties à la clé.

Qui effectue la pose d’un implant dentaire?

La pose de l’implant dentaire peut être réalisée par un dentiste généraliste ou un dentiste spécialisé (stomatologue, chirurgien maxillo-facial par exemple).

Devant la multitude de l’offre en provenance de chirurgiens dentistes ou des cliniques dentaires, il est parfois difficile de choisir où poser son implant dentaire. En règle générale, mieux vaut s’adresser à un spécialiste en implantologie.

L’environnement de soin et les équipement diffèrent également d’une clinique dentaire à l’autre, de même que les techniques ou les protocoles utilisées. La durée et les modalités de garantie peuvent aussi être prise en compte, mais c’est souvent le prix qui fait la différence, avec les problèmes qui peuvent en découler.

Combien de temps dure la pose d’un implant dentaire ?

Le temps de pose de l’implant dentaire est relativement rapide et la pose de l’ implant dentaire s’inscrit dans un protocole médical précis.

Le protocole utilisé dépend des compétences du spécialiste qui effectue la pose, ainsi que de la situation dentaire du patient.

A noter que plusieurs implants dentaires peuvent être posés aux cours d’une même séance, afin de limiter le nombre et la durée des interventions chirurgicales. Ce n’est en effet pas la pose de l’implant dentaire en tant que tel qui prend le plus de temps, mais la préparation de la zone à implanter et le cas échéant les traitements associés.

Quelle anesthésie pour implant dentaire?

Différents types d’anesthésie peuvent être proposés au patient pour l’implant dentaire.

L’intervention chirurgicale et la pose d’implant s’effectue le plus souvent sous anesthésie locale et donc sans douleur.

D’autres méthodes de sédation peuvent être proposées, de même qu’une anesthésie générale dans les cas extrêmes.

Combien de temps attendre après une extraction pour poser un implant dentaire?

L’implant dentaire peut être soit posé immédiatement après l’extraction lorsque la situation le permet (protocole d’implantation immédiate), ou bien après une période de cicatrisation (si l’extraction ne permet pas la pose immédiate de l’implant en bouche).

Des interventions chirurgicales supplémentaires, comme le comblement osseux ou le sinus lift, peuvent également différer la pose de l’implant dentaire.

La pose de l’implant dentaire respecte un protocole bien défini et le temps d’attente après extraction dépend principalement de la situation dentaire du patient et de possibilités offertes. en conséquence

Implant dentaire à l’étranger

Poser ses implants dentaires à l’étranger, sous réserve de le faire dans les conditions optimales, ne présente pas de risque particulier.

De plus en plus de patients décident de poser leur implant dentaire à l’étranger, avec comme destination un pays membre de l’UE.

Et en cas de perte de l’implant dentaire posé à l’étranger, il pourra être remplacé la plupart du temps remplacé gratuitement par la clinique traitante, mais nécessitera un séjour supplémentaire aux frais du patient.

 

Droits des patients

Le patient l’ignore parfois mais il dispose de droits étendus pour réaliser ses soins dentaires en Europe. Notamment l’accès aux soins et la qualité des traitement, le remboursement des soins et la possibilité de recours en cas de litige.

Le CNSE traite les dizaines de milliers de dossiers chaque année pour des français qui font des soins à l’étranger. Selon son Directeur : « le CNSE ne dispose pas d’éléments permettant d’affirmer la présence d’une qualité critiquable » (source : Top Santé).

Sécu et mutuelle

Le remboursement soins ou des implants dentaires à l’étranger est identique à ceux réalisés dans son pays d’origine (Directive 2014/11/UE sur les soins transfrontaliers).

De fait, chaque patient qui fait poser un implant dentaire en Europe bénéficie d‘une base de remboursement dans le pays d’accueil identique à son pays d’origine.

Il arrive que la mutuelle prenne en charge des frais liés aux implants dentaires : vérifier son contrat auprès de sa mutuelle.

Eurodentaire veille à la conformité stricte des soins dentaires et des dossiers dentaires.

La mobilité médicale des patients en Europe augmente chaque année, particulièrement pour les soins dentaires. L’Europe constitue un cadre rassurant et permet de bénéficier de droits aux soins. Le patient dispose d’un ensemble de droits parfois méconnus : le droit à l’accès et à la qualité des soins, le droit au remboursement de ses soins, le droit d’un recours en cas de litige… Eurodentaire veille au respect de ces droits et assure la conformité rigoureuse de ses dossiers dentaires et des soins réalisés, notamment pour les implants dentaires.

Tarif et remboursement

Comparer les prix et les remboursements

Besoins de plus d'informations ?

La FAQ permet pour approfondir les thématiques essentielles, le médical, l’administratif et le financier, le séjour ou la logistique, vos droits en tant que patient… A consulter absolument avant d’entamer un parcours de soins!

Le blog Eurodentaire contient une mine d’informations sous l’angle de l’actualité, des débats et dérives, mais aussi de l’Europe des soins et des traitements à l’étranger. Pour tout comprendre sur les soins dentaires et ses déclinaisons en France comme ailleurs!

Ce que vous dites de nous !

Découvrez les nombreux reportages, témoignages et avis sur Eurodentaire.
Qui peut parler de nous et de notre travail depuis 2007 autre que vous mêmes!