Difficultés d’accès aux soins : étude de 60 millions de consommateurs sur le renoncement

Délais soins dentaires Hongrie

Les phénomène du renoncement aux soins en France ne fait que s'accroître avec le temps. Le dossier à charge de 60 millions de consommateurs.

Une étude parue le lundi 25 novembre 2013 dans 60 millions de consommateurs (les dentistes plombent le budget des ménages) et largement reprise dans la presse française, montre que le phénomène de renoncement aux soins s’accentue en France.

Soins dentaires: l’explosion des tarifs – 25/11 by BFMTV

La difficultés d’accès aux soins dentaires

Le désengagement de l’état dans le dentaire se manifeste par la hausse du reste à charge pour le patient, qui est largement supérieur au reste à charge pour les soins courants.

Mais ce sont surtout les « dérives tarifaires » qui sont au premier rang des explications avancées par 60 millions de consommateurs pour expliquer les difficultés d’accès aux soins dentaires. Les chirurgiens dentistes sont donc directement visés.

Soins dentaires de qualité

Toujours plus nombreux à renoncer aux soins, les patients cherchent des alternatives de qualité afin de baisser leur reste à charge. Les principaux soins concernés sont les soins en orthodontie, les implants et la prothèse dentaire, pour lesquels le reste à charge reste trop important et peut bloquer l’accès au traitement.

Il est important de rappeler qu’en contrepartie, les soins conservateurs sont parmi les moins chers d’Europe car ils sont plafonnés par l’Etat. Le problème se pose donc pour les autres soins plus couteux, qui ne font pas l’objet d’une bonne prise en charge, et dont les tarifs sont fixés arbitrairement par le dentiste qui avoue devoir rattraper son manque à gagner sur les autres soins courants. Résultat : des prix opaques et déconnectés de la réalité, qui pèsent sur le budget des ménages qui en assument la charge financière.

La solution en Hongrie?

Les soins dentaires en Hongrie sont encadrés par la Directive européenne* et représentent une réelle alternative pour se soigner, sans être pour autant une solution miracle. Dans la mesure où les parcours de soins sont balisés et assurés par des organismes professionnels reconnus comme Eurodentaire, la sécurité et la qualité des procédures sont garanties et le risque est équivalent à celui encourut pour une opération similaire dans son pays d’origine.

Pour bénéficier de solutions de qualité en Hongrie ou en Europe, face à la multiplication des acteurs sur ce secteur, le besoin de clarté et de protocoles communs est une priorité.

En France ou ailleurs, le secteur des soins dentaires peine parfois encore à se structurer. Eurodentaire s’engage depuis 2007 à apporter information, transparence et éthique pour permettre au plus grand nombre de prendre une décision éclairée et bénéficier de soins de qualité. Consultez notre charte sur les soins transfrontaliers ici.

* Directive 2011/24/UE du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2011 relative à l’application des droits des patients en matière de soins de santé transfrontaliers.