Tourisme dentaire étranger et réalité médicale

tourisme dentaire à l'étranger

Nous pouvons classer le tourisme dentaire en 3 catégories distinctes qui nuancent leur réalité médicale.

Tourisme dentaire à l’étranger ou soins dentaires en Hongrie revêtent en réalité des catégories qui peuvent s’avérer très différentes.

Tourisme dentaire à l’étranger

Le tourisme dentaire est un phénomène complexe qui mérite quelques éclaircissements, dans la mesure où le concept englobe plusieurs réalités et types de soins, qui varient fortement les uns des autres.

Plusieurs types de « tourisme dentaire » et chaque catégorie répond à des critères particuliers et une prise en charge spécifique : Eurodentaire vous  propose d’y voir clair dans la nébuleuse du tourisme dentaire et des soins dentaires à l’étranger.

Les 3 catégories de tourisme dentaire

En partant du tourisme médical pour expliquer les différentes classifications de tourisme dentaire, nous pouvons distinguer 3 catégories distinctes :

– Les soins de confort : ils désignent des petites interventions médicales ou cosmétiques, lors d’un séjour consacré au bien être ou au wellness, bref quelque chose de potentiellement compatible avec le tourisme. On peut ici retrouver un blanchiment dentaire ou la réalisation d’une couronne dentaire simple par exemple. Cette catégorie n’est pas totalement incompatible avec le tourisme et peut se rapprocher du tourisme dentaire, dans la mesure où les composantes touristiques et médicales peuvent co-exister.

– La chirurgie opératoire : elle concerne un traitement chirurgical, ou des soins complexes, le plus souvent en ambulatoire (sans hospitalisation). Les traitements dentaires importants et la chirurgie dentaire (implants dentaires par exemple) font partie de cette catégorie. De tels soins nécessitent une prise en charge spécifique dans une clinique internationale et généralement exclue toute composante d’ordre touristique : le patient vient se faire soigner.

– La chirurgie vitale : elle engage un diagnostic vital et des soins curatifs nécessitant l’hospitalisation et le suivi attentif d’un individu. Les traitements dentaires ne font pas partie de cette catégorie et cette catégorie exclue toute composante touristique, qui s’avère même totalement déplacée.

Parler de tourisme dentaire peut être donc réducteur et est employé soit par facilité, soit de façon caricatruale par les détracteurs.

Prise en charge du tourisme dentaire

Chaque catégorie de « tourisme dentaire » requière une prise en charge et des services spécifiques. La provenance des candidats aux soins et leur pays de destination jouent également un rôle important dans la nature des traitements et des services qu’un organisme doit proposer.

L’expertise d’Eurodentaire permet d’optimiser et sécuriser des parcours de soins dentaires à l’étranger (en Europe, les soins transfrontaliers) : elle intègre non seulement une composante médicale très forte, mais également les composantes techniques, administratives et culturelles pour assurer des traitements haut de gamme et une expérience parfaitement réussie au global.

Qui est concerné?

En Europe, les principales catégories de demandeurs de soins dentaires à l’étranger sont bien connues : les patients dentaires viennent principalement en Europe du Royaume-Uni, d’Autriche et d’Allemagne.

La France fait timidement son apparition depuis quelques années dans la mobilité médicale des patients.

Une partie des français profite de leur proximité culturelle et géographique avec l’Espagne ou le Portugal pour réaliser des petits soins de confort, tandis que les candidats aux traitements plus sérieux se déplacent principalement en Hongrie pour la chirurgie opératoire. Les montants et le nombre de dossiers de remboursement montrent que si le nombre de dossiers déposés au retour du Portugal est 4 fois plus important qu’en Hongrie, le montant moyen remboursé est cependant 8 fois moins élevé en moyenne.

Au niveau mondial, la Hongrie représente 16% et absorbe 40% des flux de patients en Europe pour raison médicale : la Hongrie se positionne donc comme destination dentaire privilégiée pour les voyages pour traitement et comme pionnier en tourisme dentaire.