Se soigner les dents à l’étranger : de plus en plus de français y succombent

se soigner étranger hongrie

Les remboursements de soins effectués à l'étranger par les français ont augmenté de 11,3% en 2016 et confirme la tendance des français à se soigner en Europe!

Dans son rapport annuel, le CNSE indique que les remboursements des soins effectués à l’étranger par les français ont augmenté de 11,3 % en 2016, ce qui est dans la lignée des augmentations des années précédentes : la tendance des français à se soigner hors des frontières se confirme.

Se soigner les dents à l’étranger

Que ce soit dans le cadre de soins programmés ou bien pour des traitements non prévus, de plus en plus de français vont se soigner à l’étranger.

Le Centre National des soins à l’étranger (CNSE), qui trace les demandes de remboursement pour des soins effectués hors des frontières nationales (au sein de l’espace européen ou hors de l’UE), indique pour 2016 une nouvelle hausse des traitements réalisés hors des frontières.

Rappelons que les citoyens européens bénéficient du droit d’accès à des soins de qualité dans n’importe quel pays de l’Union européenne (et en fonction des accords bi-latéraux existant en dehors de l’UE) et peuvent se faire rembourser dans les mêmes conditions que dans le pays d’origine.

Cela signifie qu’un français qui se soigne les dents en Hongrie par exemple, se fait rembourser le même montant que s’il suit le même traitement en France.

Un coût pour la sécurité sociale ?

Selon un article de Santé Magazine, les soins effectués à l’étranger coûtent de plus en plus cher à la Sécurité sociale.

En réalité, ce ne sont pas que les soins effectués à l’étranger qui coûtent de plus en plus cher à la Sécurité sociale, mais bien les demandes de remboursements qui augmentent car de plus en plus de soins sont réalisés à l’étranger. C’est la preuve que de plus en plus de français vont se soigner les dents (mais pas seulement) en Europe.

Prise en charge du handicap, soins dentaires, dialyses, assistance médicale à la procréation… les français sont de plus en plus nombreux à effectuer des soins à l’étranger, principalement pour des raisons économiques.

En 2016, le nombre de dossiers reçus et traités par le Centre national des soins à l’étranger a augmenté de 12,7%.

Renoncer aux soins dentaires ou se soigner les dents en Hongrie ?

Se soigner les dents à l’étranger est en effet une alternative au renoncement aux soins et coute en réalité moins cher à la Sécurité sociale, car l’absence de traitement génère complications ou maladie chroniques, dont le coût est très important pour la société.

Face au prix trop élevés des soins en France, comme par exemple les soins dentaires, de nombreux patients préfèrent se rendre en Hongrie pour se soigner les dents, afin de bénéficier d’un excellent rapport qualité-prix, tout en bénéficiant du remboursement de leur traitement.

La prise en charge de soins dentaires a quant à elle progressé de 7,3 % entre 2015 et 2016 et concerne des soins principalement effectués au Portugal, en Espagne ou en Hongrie, qui demeure en tête du montant des remboursements, donc des traitements dentaires effectués à l’étranger par les français.