Prothèse sur implants et barre de rétention

Prothèse sur implantsLa solution de la prothèse sur implants et barre de rétention est une solution intermédiaire, entre la pose d’une prothèse amovible complète (« dentier ») et une solution totalement fixe. 

C’est une option à considérer lorsque l’os fait défaut ou que le patient cherche une solution plus économique qu’une solution totalement fixe.

Principe de la prothèse sur implants

Le principe est simple : sous le dentier (la prothèse amovible), on place une barre de rétention qui repose sur les implants dentaires.

Cela permet de diminuer la taille de l’appareil, de l’empêcher de bouger et de soulager les

prothese sur 4 implants et barregencives. Le dentier à barre de rétention ne s’appuie pas sur la gencive, c’est ce qui permet également de diminuer la taille de la plaque rose.

Il existe également la possibilité de poser une prothèse sur des boutons pressions (2, 3 ou 4 boutons), mais le dentier à boutons-pression appuie sur les gencives, on lui préfère donc la barre de rétention.

La prothèse sur 4 implants et barre de rétention est très naturel et confortable : la plaque métallique est beaucoup plus résistante qu’avec les boutons pression où un filet métallique empêche que le dentier ne se casse quand le patient l’enlève et le remet.

Coût de la prothèse sur implants

La prothèse sur implant et barre est donc parfois privilégiée à la pose de 6 à 8 implants par mâchoire et à la préparation d’une prothèse totalement fixe (bridge implanto-porté de 12 ou 14 éléments).

Le prix final du traitement peut donc varier du simple au double et nécessite moins de sessions de soins.

Le coût de la prothèse sur implants et la pose sont donc plus accessibles et peuvent conférer des avantages, dont il convient de discuter avec le chirurgien dentiste en fonction de chaque cas spécifique. Tout comme la peur de l’implant dentaire, la pose de la prothèse n’est pas quelque chose de douloureux qui doit amener stress et anxiété. 

Cette prothèse nécessite un entretien quotidien simple et le patient peut la garder continuellement en bouche. 

Quelle est la meilleure solution dans mon cas?