Anesthésie locale

Qu’est ce qu’une anesthésie locale?

L’anesthésie locale permet d’éliminer la sensibilité au niveau des zones à traiter, sans modifier l’état de conscience du patient.

Elle est généralement réalisée par injection d’anesthésiques locaux dans les tissus et se limite à la région visée.

Dans un premier temps, un gel est appliqué avec un coton-tige sur la zone à engourdir. Cette solution permet d’atténuer la sensibilité de la zone à anesthésier par injection : la piqûre d’anesthésie se fait à côté ou autour de la dent que l’on veut « endormir » et permet de ne rien ressentir sur cette zone.

Notes : Le gel n’est pas appliqué à chaque fois. Cela dépend de la sensibilité à la douleur et des opérations dentaires que le patient reçoit.

Comment se déroule l’anesthésie locale

Quelques minutes après l’administration de l’anesthésie locale et du produit , vous pouvez ressentir quelques tremblements. Une augmentation du rythme cardiaque fait également partie des effets secondaires.

Après les soins, vous pouvez avoir l’impression d’avoir la bouche déformée, gonflée : c’est normal. Cela peut durer deux ou trois heures.

Il est fortement déconseillé de manger tant que le produit est actif en bouche. Vous risquez de vous mordre les lèvres, la joue ou la langue.

Quand la bouche se “réveille”, vous pouvez sentir des picotements, des fourmillements.

Les médicaments utilisés lors d’une anesthésie locale

Parmi les médicaments utilisés : procaïne, benzocaïne, proxymétacaïne oxybuprocaïne, tétracaïne, lidocaïne, articaïne, bupivacaïne, lévobupivacaïne.

Autres types d’anesthésie

En marge de l’anesthésie locale, il existe la sédation qui agit à un niveau conscient ou non, comme par exemple dans le cas de l’anesthésie générale.