Acteurs du tourisme dentaire : les cliniques dentaires

Parmi les acteurs du tourisme dentaire, les cliniques dentaires offrent des technologie et des équipements de pointe, en plus d'équipes spécialisées.

Les cliniques dentaires sont les principaux acteurs du tourisme dentaire : ce sont des établissements de grande taille comprenant généralement au moins 4 sièges dentaires, une salle d’imagerie équipée d’un scanner 3D et des espaces dédiés à la patientèle internationale.

Technologies et équipements de pointe

Les cliniques dentaires internationales regroupent des équipes soignantes complètes constituées de plusieurs chirurgiens-dentistes souvent spécialisés (dentisterie générale et soins conservateurs ou prothétiques, parodontie, orthodontie, endodontie, stomatologie…), d’une équipe d’assistantes dentaires et hygiénistes, ainsi que du personnel technique et administratif dédié.

Le premier avantage d’une clinique dentaire est sa taille et la mutualisation des équipements.

En effet, des plateaux techniques très coûteux (fauteuil, outils, accessoires, scanner…) sont plus facilement accessibles lorsque plusieurs professionnels le partagent entre eux, ce qui permet de réduire leur coût d’acquisition et de fonctionnement.

Les grandes structures de soins proposent donc plus facilement des équipements de pointe : ici un scanner 3D, là un microscope électronique. Les cliniques peuvent disposer également d’outils et des services liés à la télémédecine : une gestion concertée des dossiers médicaux répond enfin aux nécessités croissantes de dématérialisation et d’optimisation des pratiques et des procédures au quotidien, tout la constitution de dossiers conformes rend possible la continuité des soins.

L’intérêt de la mutualisation est double : d’une part, elle permet d’atteindre un haut niveau de technicité, essentiel pour le patient ; d’autre part, elle contribue à attirer et fidéliser le personnel médical dans la clinique!

Equipes et dentistes spécialisés

L’autre avantage réside dans la présence d’équipes pluridisciplinaires, placées sous la supervision d’un Directeur médical.

Chaque professionnel qui se spécialise dans un domaine particulier permet aux autres dentistes de se focaliser eux aussi sur leur savoir-faire et leurs compétences spécifiques. Les patients bénéficient d’une expertise pointue et réalisent l’ensemble de leur parcours de soins au même endroit, mais avec plusieurs dentistes.

Un tel parcours est synonyme non seulement de qualité mais aussi de confort et de rapidité, dans la mesure où chacun maîtrise sa discipline et dispose d’une expérience plus poussée dans son champ d’expertise. Le gain est également notable en terme de sécurité pour le patient, car non seulement les dentistes se concertent entre eux pour trouver la meilleure solution pour chaque cas donné, mais en plus ils valident chaque étape du traitement avant de passer à la suivante. Un référent médical supervisera quant à lui la totalité du traitement et son bon déroulement comme prévu.

Organisation optimisée

D’autres avantages sont liés à ce mode organisationnel : stimulation et dynamique de groupe, échanges des connaissances et second avis, remplacement aisé d’un praticien absent ou facilité de poursuivre des formations plus poussées.

Enfin, la répartition des tâches fonctionne aussi sur la partie technique et administrative : en marge de l’équipe soignante, une équipe administrative s’occupe de toutes les composantes annexes aux soins (accueil, formulaires, dossier médical, paiement, lien avec les assurances, dossier de remboursement, communication avant-pendant-après les soins, suivi dans le temps…) et assure réactivité et disponibilité, en veillant en plus à la satisfaction globale du patient liée à son expérience.

On ne soigne pas un patient étranger comme on soigne un patient local et les cliniques internationales l’ont bien compris : elles instaurent des procédures de prise en charge adaptées et spécifiques, elles y consacrent ressources et moyens. Si le reproche qui leur est adressé parfois est une pratique à la chaîne, cela dépend des établissement et elles n’ont pas l’exclusivité d’une telle pratique.

Les autres acteurs du tourisme dentaire : les dentistes et les agents intérmédiaires