15 avril 2015 / Eurodentaire

Agence tourisme dentaire, clinique dentaire ou dentiste : à qui confier son sourire?

Salle d'attente soins dentaires

Tous se disent experts du tourisme dentaire. Mais qui sont ces acteurs et que peut apporter une agence de tourisme dentaire?

Lorsque l’on projette un traitement dentaire à l’étranger, la phase de recherche d’information peut surprendre, tant les offres de soins dentaires sont nombreuses. Elles émanent de différents acteurs, qui comme l’agence tourisme dentaire, ne sont pas toujours clairement identifiés. Eurodentaire apporte de la lisibilité sur les acteurs du tourisme dentaire.

Si la multitude de prestataires rend les comparaisons difficiles, on peut cependant répartir les acteurs du tourisme médical en 3 catégories principales :

–       Les agences de tourisme dentaire
–       Les petits cabinets dentaires ou les dentistes isolés
–       Les grands centres dentaires

Quels sont leurs avantages et à qui faire confiance? Explications.

Centre dentaire international

Principal acteur du tourisme dentaire, le centre dentaire international dispose normalement des moyens et des ressources pour adapter son environnement de soins aux exigences du touriste dentaire.

Etablissement haut de gamme, ses charges sont plus élevées, mais il offre des gages de sécurité et de qualité pour réaliser les soins, particulièrement en contexte international. Le centre dentaire peut en outre proposer des services supplémentaires comme :

– Optimiser l’accueil et les services dédiés aux patients étrangers (revues dans la langue du patient, ambiance et salles spacieuses, environnement polyglotte moderne, équipes dédiées…)

– Usage d’appareils de pointe (radiographie, scanner 3D, microscope électronique…)

– Equipes multi-disciplinaires (chaque dentiste a sa spécialité en implantologie, orthodontie, dentisterie esthétique… qui dispose d’une expérience spécifique à l’international)

– Management de la qualité et interculturel, supervision médicale des traitement par un tiers…

Point fort : Ces cliniques dentaires sont aptes à tout type de soin dentaire dans les meilleures conditions. Que ce soit pour des locaux ou pour des étrangers, elles disposent de ressources suffisantes, d’un cahier des charges et de protocoles dédiés à l’international.

Point faible : Si ces cliniques jouissent d’une meilleure réputation et sont mieux équipées pour accueillir et soigner la patientèle étrangère, le nombre de patients traités peut parfois imposer des cadences élevées, ce requière une organisation efficace et des dentistes expérimentés.

Cabinet dentaire ou dentiste isolé

Les dentistes isolés ou les petits cabinets dentaires qui s’occupent de soins courants pour les locaux veulent eux-aussi attirer des patients étrangers (qui dépensent plus), sans toujours bien prendre conscience des moyens nécessaires à mettre en œuvre.

Les dentistes isolés et les petits cabinets dentaires proposent des prix des soins dentaires bas car leurs investissements et leurs charges sont plus faibles (loyer bas en province, équipe et équipements réduits, pas de salaires supplémentaires pour des emplois annexes).

Sans remettre en question leurs procédures, leur organisation, leurs équipes ou leur management (quand il existe), ces fournisseurs de soins dentaires appliquent les mêmes règles à la patientèle internationale qu’à la patientèle locale. Ils sont donc en mesure de proposer les prix les plus attractifs, mais qu’en est-il de la qualité?

Les dentistes seuls sont habituellement plus par nature généralistes, contrairement aux dentistes spécialisés qui travaillent en équipe dans de plus grands centres dentaires. Un dentiste pratiquant seul tous les soins (de la simple intervention jusqu’à la chirurgie complexe ou l’implantologie) dans un espace réduit et au moyen d’un équipement standard, aura certes des coûts réduits, mais ses équipements peuvent être mal adaptés aux soins dentaires les plus lourds. Il peut également manquer des compétences communicationnelles, organisationnelles ou techniques pour répondre aux besoins et attente d’une clientèle internationale exigeante, dont il ne comprend pas toujours les codes ou les attentes en terme de suivi notamment.

Point fort : Les petits cabinets dentaires ou les dentistes seuls sont souvent les champions des prix.

Point faible : Qualité et sécurité des traitements en mode international. Manque de spécialisation. Politique variable sur les prix.

Agence tourisme dentaire

L’agence de tourisme dentaire constitue donc le troisième type d’acteur du tourisme dentaire. Ces agences intermédiaires sont vite apparues dans le paysage du tourisme dentaire. Elles ont répondu à un besoin de fluidité entre le fournisseur de soins et le patient, dont les univers sont éloignés et qui peinent parfois à se rencontrer.

Pour assister les professionnels de santé dans un secteur qu’ils ne maîtrisent pas toujours et leur permettre de se concentrer uniquement sur la prestation des soins dentaires, les cliniques externalisent la gestion des dossiers et certains services. Dans le cas des petits cabinets, cela vient en partie compenser des lacune en la matière, les grandes cliniques intégrant généralement cette composante en interne.

L’avantage à recourir à un agent tourisme médical est d’ordre communicationnel et culturel. Ils sont par définition des intermédiaires qui mettent en relation le patient, qui a une demande médicale, et le dentiste, qui possède la compétence médicale. Il rencontre parfois leurs clients, ce qui permet de les rassurer, leur expliquer le fonctionnement et recueillir toutes les données importantes en vue de les transmettre au prestataire à l’étranger.

Les agences  de tourisme dentaire ne disposent pas de compétence médicale et mettent en relation les candidats aux soins avec des cliniques étrangères, pour lesquelles elles assurent la communication ou la représentation. Elles prennent en charge la partie services et logistique (réservation de traitement, billets d’avion, réservations d’hôtels ou d’appartements, transferts aéroport-hébergement-clinique) comme les informations préalables (devis provisoire par exemple).

Si elles remplissent un rôle parfois utile, les agences dentaires peuvent travailler avec un centre dentaire haut de gamme internationale ou un petit cabinet dentaire, sans que cela soit toujours clair et transparent : elles se font passer pour l’établissement ou dissimulent parfois l’identité de leur partenaire, ce qui rend impossible toute identification claire.

La plupart des agences sont multi-médicales (dentaire, chirurgie esthétique ou capillaire…) et multi-pays (Europe, Magreb, Asie…), ce qui pose la question de la maîtrise des procédures en aval et du management interculturel. En effet, comment connaître les spécificités locales d’un pays que l’on connait mal ou y sélectionner les « meilleurs » prestataires sans pouvoir les contrôler au quotidien dans leur travail? Ne disposant souvent pas de personnel ou de structure dans le pays d’accueil, l’agence accorde sa confiance aux prestataires sans pouvoir réellement les suivre dans le temps et dont elle dépendra totalement. En cas de problème, l’agence de tourisme dentaire effectue un transfert de responsabilité et il devient compliqué pour le patient de savoir vers qui se tourner.

Point fort : l’offre des agences attire par son caractère clé en main et une communication bien ficelée.

Point faible : les agences de tourisme dentaire pêchent parfois par leur manque de profondeur. Multi-pays et multi-médical, leur compréhension des enjeux réels dans le pays de destination est variable. La responsabilité en cas de litige est difficile à définir, puisqu’elle jongle entre l’agent et la clinique de soins qu’il recommande ou représente.

Prix des soins dentaires

L’une des raisons principales pour se faire soigner dans un pays étranger est le prix des soins : les soins dentaires sont parfois jusqu’à 60% moins onéreux qu’en Europe de l’Ouest.

Selon les infrastructures et équipements, les cliniques ont des charges spécifiques. Des différentiels de prix important existent en effet entre les dentistes ou les petits cabinets dentaires et les grandes cliniques dentaires. En raison de la taille de la clinique, sa localisation, ses équipes soignantes et leur degré de spécialisation, les équipes administratives et l’ensemble des ressources mis à disposition, les prix varient.

Avertissement : il faut toujours se méfier des offres trop alléchantes ou des discounts tout azimute. Une logique mercantile conduit bien souvent à des traitements de moindre qualité. Des rabais sur les prix peut conduire à des rabais sur la qualité.

Restez attentif et vigilant sur le côté humain ou mercantile, tout en multipliant les sources d’informations, permet de se forger sa propre idée sur la qualité du prestataire.

5 Conseils pour votre tourisme dentaire

Les cliniques dentaires ou les dentistes se positionnent – chacun avec ses spécificités – sur le secteur des soins dentaires à l’étranger. En tourisme dentaire, les agents intermédiaires apportent une valeur ajoutée en terme de communication et de services avec des limites en terme médical ou de connaissance des pays vers lesquels elle oriente ses client.

Pour tirer un maximum d’avantages du tourisme dentaire et effectuer ses soins dentaires à l’étranger en toute sécurité, le touriste dentaire pourra porter son attention sur les points suivants :

1. A quel type d’acteur du tourisme dentaire ai-je réellement à faire ? Quelle est le statut de mon interlocuteur, son identification exacte et sa localisation?

2. Mon prestataire est-il installé sur place ou connaît-il parfaitement le pays ou les établissements vers lequel il m’oriente ? Comment effectue t-il sa sélection, s’il ne dispose pas de compétence médicale ?

3. Comment est constituée l’équipe médicale et y a-t-il d’autres ressources pour l’administratif, la logistique et le suivi ? Qui s’occupe de l’accompagnement du patient sur place et du SAV à distance?

4. En cas de problème, qui assume les responsabilités liés à mon traitement ?

5. Mon prestataire est-il indépendant et agit-il dans mon intérêt ou représente t-il la clinique dentaire ?

Eurodentaire, transparence et éthique

Présent en amont auprès des candidats aux soins lors de leur recherche d’information ou de comparaison de traitements, Eurodentaire organise ensuite les séjours de soins dentaires et veille au respect de la qualité, des garanties et du suivi.

Opérateur éthique et indépendant, nous accompagnons nos clients bien après la fin du traitement et faisons valoir leurs droits en cas de besoin.

Origine des prothèses, implants dentaires en bouche, traçabilité financière… : la transparence et l’éthique sont au cœur de notre démarche. Tout est horodaté et accessible de façon transparente dans le dossier dentaire du patient. Il ouvre les droits au remboursement des soins dentaires, comme à la possibilité d’un recours en cas de problème ou pour assurer la continuité des soins.

Le secteur du tourisme dentaire et ses intervenants manquent parfois de lisibilité, c’est la raison pour laquelle Eurodentaire est dépositaire de la première charte qualité du tourisme dentaire. Eurodentaire veille ainsi au respect des engagements de chacun.

L’Europe encadre également les traitements dans ses pays membres, via un point de contact national. Il renseigne sur le système de soins, la qualité et les normes, et permet de s’informer sur les modalités pour suivre un traitement dans un pays donné.

Entre les agences de tourisme dentaire qui proposent des packages complets mais ne connaissent pas toujours le pays vers lequel elles dirigent leurs clients, les cliniques internationales et les petits cabinets aux tarifs imbattables, nos efforts sont dirigés vers la qualité, la transparence et l’expérience client, afin de conférer une satisfaction à la réussite du traitement dentaire.